Actualités Cloture du Libre Graphics Meeting 2021

Cloture du Libre Graphics Meeting 2021

C’est fini pour le LGM 2021, une édition plus positive que la précédente, mais encore des incertitudes

C’est fini pour le Libre Graphics Meeting 2021. Ce fut encore une édition étrange avec un empêchement de réaliser un vrai rassemblement, mais on note une meilleure disposition d’esprit.

En effet, le Libre Graphics Meeting est un événement international. Il rassemble des développeurs et utilisateurs de différents endroits du monde. Cette année, nous avons eu des conférenciers qui représentent 4 continents. Les dispositions liées à la pandémie rendant déjà compliqués les déplacements en France (couvre-feu et restriction en restauration), il était encore plus difficile pour les étrangers d’envisager des déplacements avec des périodes de quarantaine supplémentaire.

A part quelques visiteurs qui sont venus agréablement faire les curieux sur place et prendre le temps de profiter des conférences avec nous, le meeting s’est donc essentiellement déroulé en ligne. L’essentiel du travail à été assuré à la régie par Timothée et à la communication par Elisa. Grâce à eux, l’événement s’est déroulé sans accrocs et avec une bonne régularité.

Le programme ne comprenait pas moins de 22 entrées touchant des sujets très techniques comme les algorithmes de tramage et d’autres plus artistiques comme la démo portrait de Livio avec Krita ou Webtoonize de Cédric. Si le nombre de conférences est encore inférieur à un LGM en présentiel, le niveau était donc très bon, l’ambiance plus positive que l’an passé. Les interactions ont été plus ou moins importantes selon les sujets. On aura noté beaucoup de questions concernant la présentation de Martin Owens sur le financement responsable des projets libres par les utilisateurs. Au total, 670 auditeurs cumulés ont suivis les présentations, avec au Top 3 : Joao sur Terminedia, Brendan sur la relativité nécessaire dans l’ux, Patrick sur Pixls.

Après 2 ans successifs à Rennes, il est tant pour nous de laisser la main à d’autres organisateurs. L’équipe d’organisation va donc prochainement lancer un appel auquel toute équipe locale pourra répondre. Nous savons que dans de nombreux pays la situation reste incertaine. L’édition 2021 devait initialement se dérouler au Sri Lanka, le contexte local en a décidé autrement et leur situation n’est pas assez claire pour envisager 2022. Alors à vos propositions, et dessinez bien.

Further reading

le 31 mai 2021 dans Événement,